© Mathieu Desjardins

REQUIEM POP

Helen Simard

Fil d'ariane

REQUIEM POP

Une chorégraphie-concert qui exalte et déconstruit le mythe du rockeur, entre gloire et déchéance.

Six danseurs et trois musiciens prennent à bras-le-corps la période de vie la plus récente du chanteur emblématique Iggy Pop pour en distiller une matière universelle : une réflexion incarnée, échevelée et poétique sur le vieillissement et la mythification de l’artiste.

REQUIEM POP est le dernier volet d’un triptyque inspiré du « grand-père » du punk rock. Mais chaque pièce forme une œuvre à part entière. Loin de tracer un portrait d’Iggy Pop, Helen Simard met en relief les paradoxes de la rock star, personnage aussi fantasque que charismatique qu’on érige en icône populaire.

À coups de textes tirés d’entrevues, de danse et de chansons inspirées par les tubes de l’époque, les neuf interprètes incarnent l’énergie trouble de la consécration artistique tardive, traversée par le deuil, le doute et la perte. La chorégraphe en tire une œuvre à la fois absurde et onirique, où le motif du chaos devient un moteur de virtuosité — et vice-versa.

Imprégnée des cultures alternatives, Helen Simard refuse les hiérarchies entre les disciplines artistiques, entre un art qui serait populaire et un autre élitiste. Pour elle, l’art est avant tout une expérience à vivre et elle considère les spectateurs comme partie prenante de l’œuvre. Avec REQUIEM POP, elle affine et affirme sa signature chorégraphique.

Midi-coulisses : jeudi 4 avril, midi.
Parole d’artiste
 : 11 avril, après la représentation.
EN SAVOIR + ­­Culture+/rendez-vous

Helen Simard

© Mathieu Desjardins

Chorégraphe, interprète et dramaturge, elle œuvre d’abord au sein du Solid State Breakdance de 2000 à 2011, participant à la création de neuf œuvres chorégraphiques présentées au Canada et en Europe. Depuis 2011, elle importe des éléments esthétiques de la musique rock et des concerts dans sa recherche chorégraphique pour créer plusieurs œuvres éclatées et interdisciplinaires : On the Subject of Compassion (2011), Can You Hear Me? (2017) et Dance Side of the Moon (2018), en plus de sa trilogie amorcée avec NO FUN (2014) et IDIOT (2017). Helen a un baccalauréat en danse de l’Université Concordia et une maîtrise de l’Université du Québec à Montréal.

Stacey Désilier

Stacey Désilier

© Mathieu Desjardins

Stéphanie Fromentin

Stéphanie Fromentin

© Mathieu Desjardins

Jackie Gallant

Jackie Gallant

© Mathieu Desjardins

Justin Gionet

Justin Gionet

© Mathieu Desjardins

Sébastien Provencher

Sébastien Provencher

© Mathieu Desjardins

Sarah Williams

Sarah Williams

© Mathieu Desjardins

Roger White

Roger White

© Mathieu Desjardins

Angélique Willkie

Angélique Willkie

© David Ward

Ted Yates

Ted Yates

© Mathieu Desjardins

Chorégraphie, mise en scène et textes Helen Simard
Interprétation Stacey Désilier, Stéphanie Fromentin, Justin Gionet, Sébastien Provencher, Sarah Williams, Angélique Willkie
Interprétation et musique Jackie Gallant, Roger White, Ted Yates
Collaboration à la dramaturgie, soutien artistique et textes Mathieu Leroux
Répétitrice Victoria Mackenzie
Régie son Jody Burkholder
Costumes Tereska Gesing
Régie du plateau holly Greco
Direction technique et éclairages Benoit Larivière

Helen Simard

10-11-12 avril 2019 – 19 h

13 avril 2019 – 16 h

22$, 28$ | 29$, 35$

Acheter en ligne

10 avril 2019 – 19 h

11 avril 2019 – 19 h

12 avril 2019 – 19 h

13 avril 2019 – 16 h

Partager

Résidences de création  Agora de la danse, Département de danse de l’UQAM, Playwrights’ Workshop Montréal, Studio 303, Théâtre Mainline

Inscription à l'infolettre

* champs obligatoires