© Marianne Duval

One hundred more

Justine A. Chambers + Laurie Young

Fil d'ariane

One hundred more

Une déclaration physique et publique sur ce que signifie résister.

One hundred more | Justine A. Chambers + Laurie Young © Josh Hite

Assumant pleinement leur statut de femmes de couleurs et de mères, Justine A. Chambers (Vancouver) et Laurie Young (Berlin) prennent le devant de la scène pour explorer toute la gamme des petits gestes liés à la résistance. Dans le sillage du mouvement Black Lives Matter, les deux danseuses et chorégraphes s’éloignent du discours pour opérer un renversement de valeurs sur le territoire du corps. À un continent de distance, les deux artistes partagent une même fascination pour les ramifications autant politicosociales que physiques des gestes.

D’un simple détournement du regard jusqu’à l’iconique mouvement « Hands up, don’t shoot », les deux femmes dominent la scène pour exposer ces infinies gestuelles comme autant de puissants refus de se soumettre. Par improvisations structurées, en laissant libre cours au flux de mouvements qui émergent, tantôt personnels tantôt symboliques, elles construisent en temps réel leur propre archive physique de la résistance.

Le théâtre représente aussi un système, qu’elles réduisent ici à sa plus simple expression par une scénographie sobre, faite de quelques éclairages et de son, qui gravitent autour d’elles. Car elles sont les piliers et le centre. Elles prennent leur place – celle qui leur est due depuis trop longtemps. One hundred more s’inspire de l’essai The Minor Gesture de l’auteure Erin Manning. Cet ouvrage aborde la politique du mouvement et comment les « gestes mineurs », loin de ceux fixés par les normes (« gestes majeurs »), contribuent à transformer les relations humaines et à façonner le monde.

Justine A. Chambers + Laurie Young

15-16-17 avril 2020 – 19 h

18 avril 2020 – 16 h

60 minutes

22$, 28$ | 29$, 35$

Acheter en ligne

15-18 avril 2020

Partager

Commandité par

Midi-Coulisses 9 avril 2020 — 12 h 15 > 12 h 45
Entrée libre
Parole d’artistes 16 avril 2020 après la représentation.

Inscription à l'infolettre

* champs obligatoires