© Robin Pineda Gould

Les limites infinies de la peau

Caroline Laurin-Beaucage

Fil d'ariane

Les limites infinies de la peau

Explorer les limites infinies de la peau en plongeant au cœur de l’intimité, c’est ce que propose la chorégraphe Caroline Laurin-Beaucage dans ce laboratoire vivant.

À l’aide de vivariums, bassins transparents déposés sur scène, un duo d’interprètes se met à nu et dévoile leur intimité, tant celle que l’on garde pour soi que celle que nous désirons partager. La musique, la lumière, la scénographie et leurs mouvements se complètent pour lever le voile sur un microcosme en constante évolution. Au sens propre comme au figuré, l’intention de cette pièce est de les confiner, de les dépouiller de leur habitat, de leurs habitudes et des rapports convenus, dans un environnement physique aussi unique qu’exigeant. Les deux corps se bercent et s’agitent en toute transparence dans ces bassins qui deviendront rapidement leurs maisons.

Quels sont les liens pouvant être tissés entre soi, l’autre et l’environnement ? Est-ce que notre corps peut être un vecteur poreux, au point d’en oublier la frontière de la chair ?

Caroline Laurin-Beaucage

Lorganisme

10-11-12 mai 2023 - 19 H

13 mai 2023 - 16 H

60 minutes

29$ | 35$

Acheter

Partager

Paroles d’artistes le 11 mai 2023 après la représentation

Midi-Coulisses 3 mai  | Facebook Live

Le goût de la danse 13 mai après la représentation

Inscription à l'infolettre

* champs obligatoires
Langue préférée