© Julie Artacho

L'affadissement du merveilleux

Catherine Gaudet

Fil d'ariane

L'affadissement du merveilleux

Au commencement était le geste. Après avoir scruté l’humain et ses affects, Catherine Gaudet sonde l’élan vital qui mène le monde.

Prenant un pas de recul, elle observe ce qu’elle appelle « cette histoire épique, cruelle et merveilleuse » de l’humanité, avec ses failles et ses fulgurances, ses cycles obsédants et ses contradictions. Une incursion vertigineuse dans le plus grand que soi portée par cinq danseurs.

La présentation de Tout ce qui va revient à La Chapelle Scènes Contemporaines en mars 2018 clôt un cycle. Catherine Gaudet se détache quelque peu de son travail précédent, en quittant une forme de théâtralité basée sur l’aspect relationnel de l’humain. Mais au cœur de la démarche créative de Catherine Gaudet, se niche un travail sous le dessous du masque social, avec toujours une forte ambiguïté dans une esthétique de l’hésitation.

Dans ce nouvel opus, elle s’intéresse aux cycles en tant que structure universelle.  Pour les donner à voir, elle utilise la forme circulaire – spatiale, intérieure, pulsionnelle… – comme toile de fond. Plus géométriques et épurées, ces postures continuent tout de même de livrer, au final, une expérience profondément humaine et sensible à l’interlocuteur.

+PopupCamp : Halte-garderie disponible le 28 septembre. EN SAVOIR +

Catherine Gaudet

Lorganisme

26 > 28 septembre 2018 -­ 19 h

29 septembre 2018 - 16 h

22$ > 35$

Coproduction Agora de la danse, Centre chorégraphique national de Tours (CCNT)

Résidences de création Agora de la danse, Centre chorégraphique national de Tours (CCNT), Centre de Création O Vertigo, Compagnie Marie Chouinard, École de danse Louise Lapierre, Maison de la Culture Frontenac

 

Inscription à l'infolettre

* champs obligatoires