George Stamos / Recurrent Measures / © Véronique Mystique

Recurrent Measures

George Stamos

Fil d'ariane

Recurrent Measures
La résistance est dans l’ADN de la danse. Parce que la danse s’exprime par le corps, au-delà des mots. Et parce qu’elle s’est toujours développée en questionnant ses propres codes, du ballet au contemporain. On ne s’étonnera donc pas qu’elle résiste aussi aux conventions et courants dominants de la société. Trois œuvres présentées du 24 au 27 janvier 2018 à l’Agora en témoignent de manière plurielle, loin des slogans politiques. Et la première forme de résistance qu’elles exploitent toutes trois : résister au format conventionnel du spectacle à l’italienne, pour renouveler l’expérience partagée avec le public.

Voir tous les événements classés dans : Résistances Plurielles

Dans cette installation vivante, six danseurs jouent avec leurs limites physiques pour ouvrir à de nouvelles perceptions du temps et du mouvement.

Recurrent Measures oscille entre le plaisir du vertige et la communion méditative. Dans un espace où le public est libre d’aller et venir, six danseurs-tourneurs s’absorbent dans une gestuelle cyclique et polyrythmique. Le compositeur Geronimo Inutiq les accompagne dans cette ronde.

L’endurance physique, qui a ses limites – les danseurs ne sont pas des robots —, vient souligner la force de résilience que les humains puisent dans leur fragilité même.

Avec cette pièce, George Stamos fait valoir la détermination humaine et la persistance de ses actions comme moteur de changement de nos perceptions du monde. Une manière de résister aux diktats de productivité, d’hyperperformance et de temps accéléré du monde actuel.

George Stamos

24 > 26 janvier 2018 - 20 h 30

27 janvier 2018 - 17 h

22$ > 25$ ou 3 billets pour 45$

Partager

Résidences de création Agora de la danse, Baryshnikov Arts Centre, Par B.L.eux

Inscription à l'infolettre

* champs obligatoires