La récurrence dans les suites

Tout est un mouvement géant ; Christophe Jordache (sous-sol Belgo)

La récurrence dans les suites

Avec une fascination minutieuse pour les détails, Sarah Bertrand-Hamel se prête à toutes sortes d’exercices de reproduction de motifs. L’artiste poursuit un geste méthodique de répétition, chaque œuvre se construisant à partir de fragments d’œuvres qui la précèdent. Les images, emboîtées les unes dans les autres, se dédoublent et se combinent progressivement. De l’aquarelle à la photographie grand format, en passant par le dessin miniature et la couture, les images se recomposent et se défont, créant un jeu graphique complexe, toujours en mouvement.

Ses œuvres font partie de collections publiques et privées dont celles du Musée national des beaux-arts du Québec, de Loto-Québec et du Musée national de la céramique du Mexique. Elle est représentée par la Galerie Joyce Yahouda.

Exposition

24 octobre au 16 novembre

2012

Partager

Heures d’ouverture du Laboratoire :
lors des représentations au Studio.

Inscription à l'infolettre

* champs obligatoires