© Ariane Plante

Mot de l’artiste | Line Nault

Je suis émerveillée d’être en train d’écrire ces mots… Cela signifie que l’expérience dans l’étrange maisonnée suit son cours, que nous sommes encore là et que la question demeure toujours aussi puissante et insondable: «qui suis-je/que suis-je?»

Chers visiteurs, je vous ai conviés à observer et contempler cette recherche parce que l’œuvre est vivante , et tout comme vous, elle n’est jamais la même — il n’y a aucune répétition, il n’y a qu’un contexte et du temps.

L’échafaudage de ce terrain de jeu repose sur une machine technologique sophistiquée, qui sert à détourner toutes les manigances de l’embellissement du soi — il n’y a pas de spectacle, il y a la réalité plurielle. Celle-ci s’exprime à travers des êtres qui désirent laisser apparaitre ce qui n’est pas.


Synopsis

Line Nault, en cinq installations interactives activées par quatre performeurs et une entité virtuelle, aborde la question complexe de l’identité.

Le spectateur est invité à naviguer au cœur d’un laboratoire vivant à la croisée de l’installation, du mouvement, de la performance et des arts numériques. Comme un kaléidoscope, comme si cinq chambres avec des lumières différentes ouvraient sur la même étrange maisonnée. Ici, point de narration, de chronologie, ni d’étapes, toute la salle sert de terrain de jeu. Les stations découpent l’espace en un labyrinthe d’alcôves, dédale de petites galeries que le public découvre à son rythme. De notre propre perception de nous-même, en passant par les rites de passage qui cristallisent notre identité jusqu’à l’éternelle question du « Qui suis-je ? », cette pièce est un véritable poème-puzzle qui démultiplie les points de vue, pour mettre en lumière notre impossible quête d’identité originelle.



Non de nom | Line Nault | © Ariane Plante

© Ariane Plante

Remerciements

Merci à Francine Bernier qui m’a un jour dit que mes vingt années de travail avec la technologie devaient avoir les moyens de leurs ambitions. Je dois avouer que j’ai fait comme si je les avais, et que malgré des « moyens » moyens et une pandémie, j’ai poussé le tout encore plus loin. Un remerciement spécial à l’entité artificiel avec qui tout est possible et clair. Reconnaissance à tous les partenaires pour leur engagement. Je ne vais pas nommer d’autres noms, ce serait un désaveu au titre de l’œuvre, mais cela se résume à des fleurs de papiers portées par tant de générosité et de mains offertes.


Line Nault

Line Nault s’intéresse au perceptif plus qu’au spectaculaire. Par le corps qui parle ou qui bouge, elle fait apparaître les structures invisibles des mécanismes humains et des comportements de machines. Elle qualifie sa démarche d’« interstitielle », tant dans son travail sur le corps que dans son regard sur les pratiques artistiques.

En 2018, Line présente une œuvre performative avec danse, vidéo et lutherie numérique interactive intitulée SuperSuper. Artiste associée chez Recto Verso de 2011 à 2016, elle y produit dans le cadre de son mandat artistique les pièces (installation participative), 2012 (installation interactive) et Attachée (version spectacle, installation-performance et livre). Par ailleurs, elle présente ces dernières années Super 8, La problématique de l’erreur, Kitmobile, L’espace des autres, Revenir en avant, et Vivarium. Ses projets sont souvent articulés autour d’une lutherie numérique conçue avec le studio Artificiel. Elle participe avec cette équipe aux projets Séquelles-diffusion et Boules.


© Jean-François Brière


  • Audrey Bergeron © Marjorie Guindon

  • Tony Chong © Kes Tagney

  • Jessica Serli © Marjorie Guindon

  • Alexandre St-Onge © Michel Berger

  • Peter Trosztmer © Karin Benedict


Crédits


Une œuvre de Line Nault
Performance Audrey Bergeron, Tony Chong, Jessica Serli et Peter Trosztmer
Performance espace lointain Alexandre St-Onge
Lutherie numérique et dispositif médiatique audio-visuel Alexandre Burton
Lumière et scénographie Simon Guilbault
Costumes Elen Ewing
Accompagnatrice et conseillère artistique Ariane Plante
Direction photo Les refuges et Les fleurs Philémon Crête
Création et fabrication des fleurs Brigitte Breault
Musique additionnelle Victor Burton Dallaire
Direction technique Alex Larrègle
Configuration systèmes Guillaume Arseneault
Aide technique Jimmy Lakato
Régie technique tournage Les fleurs Fanny Arsenault-Villeneuve
Assistance technique tournage Les fleurs David Lamarche
Graphisme Jannicke Morissette

Non de nom a reçu l’appui financier du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et du Conseil des Arts du Canada.

Les logiciels de traitement d’images et de son ont été réalisés dans le cadre d’une résidence au laboratoire de lutherie numérique d’Artificiel.

Une co-production de Line Nault, du studio Artificiel et de l’Agora de la danse.

Résidences Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce et Agora de la danse

Équipe de l’Agora de la danse

Directrice générale et artistique Francine Bernier

Directrice administrative Christiane Dinelle

Commissaire invitée Frédérique Doyon

Adjointe à la programmation et responsable du marketing numérique Marie-Josée Beaubien

Coordinatrice Logistique Vanessa Bousquet

Responsable des communications et des relations publiques Nicolas Sado

Directeur locations et infrastructures* Martin Bisson

Directeur technique, productions Alex Larrègle

Assistante technique Manon Pocq-Saint-Joan

Technicienne comptable Michelle Rivest

Responsable de la billetterie* Maxime Grandjean

Gérante de salle* Emmalie Ruest

Relations de presse RuGicomm

*Ressources humaines partagées avec Tangente

 

Conseil d’administration

Présidente Florence Junca-Adenot

Vice-Président(e)s Denis Gouge, Yasna Rouholamini

Trésorière Carole Déry

Administratrices Lucie Bazzo, Hélène Blackburn, Catherine de Grandpré, Clara Poissant-Lespérance, Karen Roumégoux

Administrateurs Jean-François Dumas, Charles-Henry Guillaume

 

L’Agora de la danse remercie pour leur soutien le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Ministère de la Culture et des Communications, le Ministère du Patrimoine canadien, le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts de Montréal.


Prochainement

Ainsi s’achève notre saison d’automne 2021. Un immense merci d’avoir été là ! Vous êtes précieux ! Gardez un œil sur nos réseaux sociaux et notre site web pour découvrir prochainement notre saison Hiver-Printemps 2022. D’ici là, prenez soin de vous !