Mot d’Ismaël Mouaraki

Je suis à la fois très fier et très touché de pouvoir partager Le sacre de Lila avec vous ce soir. En 25 ans de carrière, c’est la première fois que je parle de mes origines marocaines à travers une création scénique. C’est donc une part intime de mon parcours et de mon histoire qui est livrée dans cette fête chorégraphique inspirée des cérémonies du Lila. Je souhaite pouvoir vous faire découvrir une culture riche, inspirante et que je porte profondément en moi. Ce soir, c’est un voyage dans les nuits colorées, musicales et vibrantes du Maroc que je vous propose. Au nom de toute l’équipe de création, je vous souhaite un bon spectacle !


Synopsis

Pièce la plus personnelle de son répertoire, Le sacre de Lila réunit un groupe de danseurs du Québec et du Maroc en hommage aux racines du chorégraphe Ismaël Mouaraki.

En arabe, lila signifie « nuit ». Cette nouvelle création s’inspire des cérémonies de Lila, célébrations mystiques et musicales traditionnelles de son Maroc d’origine. Transe et spiritualité en sont l’essence. Avec ses danseurs, tous hommes, Ismaël recrée cette structure, ses codes et ses rites qui révèlent la sensibilité et la sensualité du corps masculin, tout en y insufflant sa signature de danse urbaine contemporaine Traditions marocaines et influences électroniques se rencontrent dans une partition composée par Antoine Berthiaume en collaboration avec le collectif Oktoecho sous la direction artistique de Katia Makdissi-Warren.


Le sacre de Lila | Ismaël Mouaraki | Destins Croisés | © Amen Lahcen
© Amen Lahcen

Le sacre de Lila | Ismaël Mouaraki | Destins Croisés | © Amen Lahcen
Le sacre de Lila | Ismaël Mouaraki | Destins Croisés | © Amen Lahcen


Ismaël Mouaraki | Destins Croisés | © Philippe Provencher
Ismaël Mouaraki | Destins Croisés | © Philippe Provencher

Destins Croisés

D’origine franco-marocaine, Ismaël Mouaraki découvre les danses urbaines à l’âge de douze ans dans sa région natale, à Nancy en France. Il découvre le langage chorégraphique contemporain au contact du chorégraphe Xavier Lot en résidence au Centre culturel André Malraux (Scène nationale de Vandoeuvre), avec qui il collabore comme interprète pendant plus de trois ans. Une main tendue qui a permis à l’artiste de s’émanciper. Depuis 2003, c’est au sein de la compagnie Destins Croisés dont il est fondateur qu’Ismaël Mouaraki poursuit son travail. Sa création chorégraphique reflète ses obsessions comme fil conducteur de l’œuvre d’une vie : de mettre en corps les infinies facettes de l’humanité. L’artiste crée de mille manières, mais toujours la même obsession autour des notions de polarités, de contrôle, de domination, et de la perception de l’individu dans le groupe.

Remerciements

Merci à nos précieux partenaires, l’Agora de la danse, la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, le Ministère de la Culture et des Communications, l’Association Col’Jam (Les Rencontres Chorégraphiques de Casablanca), l’Ensemble de musique du monde Oktoécho, Archipel et le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée (FFQCD) qui ont soutenu la réalisation de ce projet !

Un merci particulier à toute l’équipe du Domaine Maoka (Maroc) pour leur accueil et pour avoir pris part à cette expérience de partage.


Crédits

Compagnie Destins Croisés
Chorégraphe Ismaël Mouaraki
Interprètes Alexandre Wilhelm, Danny Morissette, Etienne Leonard Benoit, Gabriel Jobin, Léo Coupal-Lafleur, Rodrigo Alvarenga-Bonilla, Ayoub Hattab, Soufiane Faouzi Mrani, Yassine Khyar, Faissal El Assia
Répétitrices et conseillères artistiques Annie Gagnon, Geneviève Boulet
Musique Antoine Berthiaume avec la participation de L’association Salamate Gnawa Montréal. Chef de groupe Salamate Rachid. Participants Ayoub Benmous, Redouane Aguilal, Amine Rais, Oualid Moussa
Éclairages Rodolphe St-Arneault
Scénographie et costumes Marilène Bastien

Coproduction Agora de la danse, Compagnie Okto Echo, Archipel et le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée
Résidences  de création Agora de la danse soutenu par La danse sur les routes du Québec, Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, Théâtre Desjardins de Ville Lasalle soutenu par La danse sur les routes du Québec, Domaine Maoka (Maroc) en collaboration avec les Rencontres Chorégraphiques de Casablanca.

Destins Croisés remercie le Conseil des Arts du Canada, le  Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des Arts de Montréal pour leurs soutiens.

Équipe de l’Agora de la danse

Directrice générale et artistique Francine Bernier

Directrice administrative Christiane Dinelle

Commissaire invitée Frédérique Doyon

Adjointe à la programmation et responsable du marketing numérique Marie-Josée Beaubien

Responsable des communications et des relations publiques Nicolas Sado

Directeur locations et infrastructures* Martin Bisson

Directeur technique, productions Alex Larrègle

Assistante technique Manon Pocq Saint-Joan

Coordonnatrice Logistique Vanessa Bousquet

Adjointe à direction administrative Tiffany Penet

Technicienne comptable Michelle Rivest

Responsable de la billetterie* Maxime Grandjean

Relations de presse RuGicomm

*Ressources humaines partagées avec Tangente

 

Conseil d’administration

Présidente Florence Junca-Adenot

Vice-Président(e)s Denis Gouge, Yasna Rouholamini

Trésorière Carole Déry

Administratrices Lucie Bazzo, Hélène Blackburn, Catherine de Grandpré, Clara Poissant-Lespérance, Karen Roumégoux

Administrateurs Jean-François Dumas, Charles-Henry Guillaume,

 

L’Agora de la danse remercie pour leur soutien le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Ministère de la Culture et des Communications, le Ministère du Patrimoine canadien, le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts de Montréal.

L’Agora de la danse souhaite reconnaitre que la terre sur laquelle nous nous trouvons est située en territoire autochtone, lequel n’a jamais été cédé.Nous reconnaissons les Kanien’kehá: ka comme les gardiens des terres et des eaux sur lesquelles nous nous rassemblons aujourd’hui. Tiohtiá:ke / Montréal est historiquement connu comme un lieu de rassemblement pour de nombreuses Premières Nations, et aujourd’hui, une population autochtone diversifiée, ainsi que d’autres peuples, y résident. C’est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l’avenir que nous reconnaissons les relations continues entre les Peuples Autochtones et autres personnes de la communauté montréalaise.

Prochainement

© Kevin Calixte

MWON’D
RD Créations – Rhodnie Désir

7, 8, 9 DÉCEMBRE 2022 — 19 H
10 DÉCEMBRE 2022 — 16 H

 

EN SAVOIR +