Artistes en résidences

Du temps et de l’espace pour créer. Véritable incubateur de création en danse contemporaine, l’Agora de la danse accueille toute l’année des artistes dans ses studios montréalais, pendant une, deux ou plusieurs semaines, pour mener leurs premières recherches chorégraphiques, leur travail de création avec les collaborateurs et le peaufinage plus technique de leurs œuvres. Ce soutien est la pierre angulaire d’un milieu chorégraphique toujours plus fertile et innovant.

Artistes associés

Accompagnement et complicités. Ces artistes sont un peu chez eux à l’Agora, qui leur offre des résidences sur de plus longues durées (2 ou 3 ans) afin d’accompagner tout le processus de création d’une œuvre. En retour, ils apportent leur contribution au milieu de la danse et au public (mentorat, ateliers, répétitions ouvertes, etc.).

La 2e Porte à Gauche

Depuis plus de dix ans, La 2e Porte à Gauche se définit comme une plateforme de création chorégraphique ouverte à la communauté et spécialisée dans la recherche et le développement artistique. Ses projets audacieux questionnent l’espace de représentation, favorisent la collaboration entre les artistes et repensent la relation au spectateur dans la création chorégraphique. Administrée par Marie Béland, Frédérick Gravel, Katya Montaignac et Aude Watier, La 2e Porte à Gauche réunit de nombreux créateurs et explore de nouveaux modèles de production, en plus d’ouvrir de nouveaux espaces de représentation et de diffusion.

www.la2eporteagauche.ca

© Julie Artacho – Chorégraphe en résidence à l’Agora : La 2e Porte à Gauche

Daina Ashbee

Artiste, interprète et chorégraphe établie à Montréal, Daina Ashbee est lauréate des Prix de la danse de Montréal 2016 : Prix du CALQ – meilleure œuvre chorégraphique de la saison artistique pour WHEN THE ICE MELTS, WILL WE DRINK THE WATER?, et Prix Découverte Agora de la danse/Tangente.
D’origine hollandaise et autochtone, descendante des peuples Cree et Métis, son travail est fortement influencé par sa culture et ses expériences en tant que jeune femme. Elle combine éléments contemporains et traditionnels à travers sa danse. Son travail a été présenté à Montréal, arts interculturels (2014, 2017); par l’Alliance globale contre les Mutilations génitales féminines et au Musée d’ethnographie de Genève (Suisse, 2015); au Festival Oktoberdans à Bergen (Norvège, 2016) à La Chapelle Scènes contemporaines (2015, 2016) et au OFFTA (2016).

© Patrice Mathieu – Chorégraphe en résidence à l’Agora : Daina Ashbee

Isabelle Van Grimde

Chorégraphe, fondatrice et directrice artistique de la compagnie montréalaise Van Grimde Corps Secrets, Isabelle Van Grimde mène une carrière internationale marquée par des collaborations interdisciplinaires qui élargissent les horizons de la danse contemporaine tout en multipliant les perceptions possibles du corps et de l’œuvre scénique. Son travail se caractérise notamment par la qualité du dialogue qu’elle nourrit entre danse et musique et, depuis 2008, par l’intégration harmonieuse des nouvelles technologies. Artiste-chercheuse ouverte sur le monde, elle mène des recherches théoriques et fondamentales sur le corps qui nourrissent et soutiennent sa démarche artistique. Elle s’échappe de plus en plus souvent des théâtres pour amener la danse dans les galeries, les lieux publics ou sur le web. En 2011, le Conseil des Arts du Canada lui a décerné le Prix Jacqueline Lemieux pour sa contribution à l’enrichissement de la vie artistique au Canada et à l’étranger.

Isabelle Van Grimde

© Michael Slobodian – Chorégraphe en résidence à l’Agora : Isabelle Van Grimde

Mélanie Demers

Après 10 ans de carrière en tant qu’interprète avec O Vertigo, Mélanie Demers fonde sa compagnie MAYDAY où elle explore le lien puissant liant le poétique et le politique. Socialement engagée, elle voyage pour enseigner la danse au Kenya, au Niger, au Brésil et en Haïti. La réalité des pays en voie de développement la mène vers un art qui n’a de sens que dans sa capacité à susciter l’action et la réflexion. C’est dans cette perspective qu’elle crée les pièces Les Angles Morts (2006), Sauver sa peau (2008), Junkyard/Paradis (2010), Goodbye (2012), MAYDAY remix (2014) et WOULD (2015). En 2016, elle entame un nouveau cycle de création avec Animal Triste, qui ouvrait la première saison de l’Agora de la danse dans le nouvel Édifice Wilder en février 2017, et Icône Pop. Elle a présenté ses œuvres dans une trentaine de villes en Europe, en Amérique, en Afrique et en Asie.

Mélanie Demers / © Sabrina- Reeves

Jacques Poulin-Denis

Jacques Poulin-Denis est un artisan des arts de la scène. Compositeur, chorégraphe et interprète, il entreprend des projets qui brouillent les frontières entre la danse, la musique et le théâtre. Il s’est produit dans une vingtaine de villes canadiennes ainsi qu’aux États-Unis, en Europe et en Asie. Il est un proche collaborateur de la chorégraphe Mélanie Demers, avec qui il travaille comme interprète et compositeur depuis 2006.

Jacques Poulin-Denis / © Hugo B. Lefort

Résidences techniques et de création

Montréal Danse et Peter Quanz
Georges Stamos
Mélanie Demers
Margie Gillis
Jérémie Niel
La 2e Porte à Gauche
Jacques Poulin-Denis
Brice Noeser
Dana Gingras
Montréal Danse et Caroline Laurin-Beaucage
Helen Simard
Catherine Lavoie-Marcus
Dans son salon
Tedi Tafel
Daina Ashbee
Dominique Porte
La Tresse

La création d’aujourd’hui est le patrimoine de demain !Francine Bernier